Micronutrition

Schématiquement, on retrouve dans nos assiettes :
- des macronutriments qui apportent à l’organisme énergie et force : ce sont les lipides, les glucides et les protéines.
- des micronutriments : ils ne jouent aucun rôle énergétique mais sont fondamentaux pour le fonctionnement de l’ensemble des métabolismes. Il s’agit des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides gras essentiels, des acides aminés...


 La Micronutrition vise à optimiser, de manière individualisée,  le statut en micronutriments de l’organisme. Elle prend toute sa dimension aujourd’hui avec une alimentation où l’apport calorique est augmenté au détriment de la densité en micronutriments. C’est ce qu’on appelle « les calories vides ».


Micronutrition vétérinaire

La Micronutrition fait rentrer au cœur des cellules des molécules indispensables pour l'organisme. Elle lui permet de mieux fonctionner dans sa globalité.
Par exemple, si vous mangez du plâtre, très riche en calcaire, donc en calcium, vous n’en bénéficiera pas du tout, car cette forme brute n‘est absolument pas assimilable.
En revanche, le calcium contenu dans les fruits et légumes a déjà été métabolisé par ces végétaux. Sous cette forme, il est assimilable par les organismes humains et animaux.
Le plus de la micro nutrition, c’est le transport de ce calcium (ou d'autres nutriments)  par des  molécules de petite taille. Elles sont « aimantées » pour passer facilement les membranes cellulaires et apporter ces micronutriments là où ils seront actifs et réparateurs : au coeur des cellules.

Ces compléments alimentaires sont efficaces en très petites quantités.
Je les prescrits avec d‘excellents résultats dans les cas de  fatigue, croissance, vieillesse, maladie chronique, allergie, perte de poils, et pour tout déséquilibre organique.
Ces excellents produits redonnent toujours de la vitalité, accroissent et stabilisent
les résultats de l’homéopathie, de la phytothérapie, ou de l’aromathérapie.